Cliquez sur l’un des petits boutons pour en apprendre plus sur l’école.

Son Environnement

L’Ecole est située dans un environnement et une commune ancrés dans le littoral de la Manche et du Finistère Nord.

KEREMMA:

Le site de Keremma, qui s’étend entre Goulven et Plouescat, est le résultat combiné du travail de la nature et de l’homme.

Suite aux travaux d’assèchement de Louis Rousseau au 19 ième siècle, la baie présente aujourd’hui une étonnante géologie:

Côté mer, c’est une grande échancrure dans la côte, dont la continuité est marquée par un chapelet d’îlots rocheux, au large d’une magnifique plage de sable fin.

Côté Terre, il s‘agit de terres cultivables et habitables, parcourues de manoirs, sentiers et chemins bordés d’arbres.

Cette Baie forme donc un ensemble harmonieux sensibilisant à l’agriculture, l’écologie et à la biodiversité.

TREFLEZ:

La commune de Treflez existe depuis le Moyen-Age suite au démembrement des paroisses de Plouider et Plounevez-Lochrist.

Il s‘agit d’une commune agricole et maritime située dans un environnement côtier et vallonné.

Elle compte aujourd’hui près de mille habitants et a gardé son charme de village du début du 20 ième siècle par la présence de nombreux bâtiments témoignant de cette architecture.

Mais, elle s’inscrit aussi dans la modernité par des événements sportifs et culturels organisés tout au long de l’année.




Un « petit » retour en arrière

L’école est depuis sa création, un établissement d’enseignement privé catholique ayant un historique extrêmement lié à la commune de Tréflez et à la Baie de Keremma, depuis le 19eme siècle.

La Contribution de Mr et Mme Rousseau:

En 1850, Monsieur et Madame Rousseau, déjà connus dans la région pour leur travaux d’assèchement de la baie de Goulven et sur le catholicisme sociale dans les environs, créent par leur initiative et celles de deux religieuses de la Congrégation de l’Immaculée Conception de Saint-Méen, un orphelinat et une école pour filles sur la commune de Tréflez, à trois kilomètres du bourg.

Cette école accueillera, en 1851, seize élèves parlant exclusivement le breton. Mais son éloignement pose problème ! Le recteur de la commune, Mr Barbier, ainsi que les religieuses souhaitent vivement que l’école soit transférée au bourg, dans une maison dont la construction est financée par Mr Rousseau.

Ce qui fut fait en janvier 1852, dans la rue aujourd’hui nommée Rue des Écoles.

Du Diocèse à l’Association « Les amis de Sainte-Ediltrude »:

Depuis sa création, l’école est sous la direction du diocèse de Quimper et, l’enseignement est encadré par des religieuses. Mais en 1950, le diocèse devient seulement propriétaire des bâtiments et laisse la gestion administrative de l’école à l’association « les amis de Sainte-Ediltrude », dont le rôle est de créer, soutenir la gestion et le développement des établissements scolaires dans la commune de Tréflez.

L’association est présidée à l’époque par le recteur de Tréflez Mr l’Abbé Yves Pouliquen.

Des années soixante à nos jours :

Dans les années 60/70, Tréflez ferme définitivement son école publique, tandis que Notre Dame du Sacré Cœur devient une école mixte ; les religieuses laissent alors place aux enseignants de l’enseignement privé.

A la fin des années 90, et par la loi Jospin de 1989, l’école adhère à la mise en place de projets d’école  consistant à améliorer les résultats, l’environnement et le développement des élèves par des méthodes d’enseignement innovantes.

Elle sera aussi aidée dans sa gestion par L’APEL(Association des Parents d’élèves de l’Enseignement) et L’OGEC (Organismes de gestion de l’Enseignement catholique).





L’École aujourd’hui

Notre Dame du Sacré-Coeur, établissement d’enseignement privé, est entièrement intégré dans l’environnement et l’histoire de la commune de Tréflez et de la région.

Elle peut accueillir près de 80 élèves répartis en 3 classes.

Ces classes vont de la petite section aux CM2 et elles suivent le programme général tout en ajoutant des activités ou techniques d’enseignement propres aux différents axes de ses projets éducatifs.
8 employés y travaillent en tant qu’enseignant, personnel de cantine et d’administration.

Ils sont aussi aidés par des bénévoles de la région pour l’aide aux devoirs, le jardin et les parents d’élèves pour l’embellissement et la maintenance des bâtiments.

I-Initiation numérique et linguistique:

Les élèves sont initiés aux langues étrangères par l’apprentissage de l’anglais, grâce à une initiation à la langue et ce dès la maternelle ; suit un enseignement complet en CP/CE1, CE2, CM1, CM2.

Ils sont aussi initiés à l’informatique, lors d’activités utilisant sites et logiciels éducatifs, ainsi que le matériel informatique (Ordinateur, Tablette) qui leur permet de créer plusieurs documents tels que:

-documents textes (Word,Open Office)

-Diaporamas(Windows Movie Maker, Open Office)

-Image(Paint, Gimp)

II-Culture religieuse:

Étant un établissement privé, l’école propose dès le CE1 la catéchèse ou la culture religieuse, à l’aide de bénévoles.

La culture religieuse consiste à découvrir les religions du monde, tandis que la catéchèse amène les enfants à compléter leur connaissance de la foi chrétienne. Deux célébrations par année (une à la rentrée et la seconde à Noël) 

permettent de réunir tous les enfants de l’école et de partager un moment solennel et convivial, avec le plus souvent possible la présence d’un prêtre.

III-Échange et Rendez-vous:

Lors de l’année, des activités sont mises en place pour favoriser les échanges entre les classes, permettant ainsi un climat de confiance entre tous les élèves.

L’équipe enseignante organise aussi des réunions de classe en début d’année, pour présenter la trame d’enseignement et les projets, ainsi que tout changement ou nouveauté dans l’école.

Enfin des rendez-vous tripartites (enfants, parents, enseignants) sont proposés sur deux périodes afin d’échanger, avec toutes les parties participant au développement de l’enfant.

IV-Aide aux devoirs et Horaires :

Une aide aux devoirs proposée les lundis et jeudis de 17h à 17h45 (après le goûter pris en collectif), à l’aide de 17 bénévoles.

Un règlement spécifique pour l’aide aux devoirs a été conçu avec les enfants et les bénévoles.

Il est relu et modifié au besoin au cours de réunion, 1 à 2 fois par an.

Horaires d’accueil sur la cour : 8h35 et 13h15

Horaires de classe : 8h45/12h (11h55 pour les maternelles) et
13h30/16h30 (16h25 pour les maternelles)

Pour plus d’informations sur les horaires et la garderie, nous vous invitons à visiter le site de la Mairie de Tréflez






Les Lieux de Rencontre

La BCD :

La création d’une BCD à l’école est une initiative de l’association Ar Pintig, créée en 1988, qui regroupe aujourd’hui trois écoles de la région.

Son but est de mettre à la disposition des enfants et des enseignants des livres, des jeux et divers matériels pédagogiques.

Pour les élèves, cela permet d’avoir une certaine autonomie dans leur apprentissage et leur imagination, par les ouvrages et jeux proposés.

Pour les enseignants via le matériel prêté et les jeux proposés, ils peuvent mettre en place des activités sur temps de classe et hors des horaires de classes.

La BCD propose une multitude de livres et jeux de société ; d’aucuns appartiennent à l’association, qui change et renouvelle le contenu au moins deux fois par an entre les écoles.

Mais d’autres ouvrages ou jeux sont achetés par l’école ou via des donations pour l’étoffer davantage.

Fonctionnement de la BCD:

Les élèves peuvent aussi commencer ou finir leur lecture en empruntant un livre, pour la semaine qu’ils liront chez eux.

Les emprunts sont notés pour les cycle 1 dans un cahier, mais pour les cycles 2 et 3, afin de les initier à l’informatique, ils sont notés sur un ordinateur par leur soin.

La cantine :

La cantine de l’école est située au rez de chaussée du bâtiment principal.

Elle peut accueillir jusqu’à 50 enfants environ et est ouverte de 12h à 13h.

Elle propose des repas préparés et livrés par Sodexo.

La surveillance des repas est assurée par le personnel de cantine.

Les menus sont variés, changent de jour en jour et apportent l’énergie nécessaire aux enfants pour tenir la journée!

La cour de récréation :

Dans l’école, la cour de récréation est un lieu d’échange et de découverte pour les élèves.

Sur la cour et sous les préaux, ils découvrent la force des sentiments, doivent faire preuve de coopération, et sont confrontés aux règles de vie en société.

Il s’agît aussi d’un lieu de détente, que l’équipe enseignante surveille pleinement.

Depuis son réaménagement en 2018, la cour a été partagée en plusieurs zones de jeux afin de permettre aux élèves d’en profiter pleinement avec le moins de conflit possible et dans une ambiance plus harmonieuse.

Ces zones sont au nombre de quatre:

1 -Zone Ballon:
Elle est équipée de trois paniers de basket et de ballons adaptés aux différents âges.
Elle permet aussi de jouer à des jeux tels que « Genoux au sol » ou « Dire et attraper » avec des ballons légers.

2- Zone vélo:
Elle permet le déplacement de tricycles, vélos miniatures et trottinettes.
Ces équipements sont partagés entre les élèves et les classes.

3 – Zone détente:
Dans cette zone, on se repose, on parle de l’école et des histoires entre copains où on joue à d’autres jeux calmes.
Elle permet aussi d’éveiller leur créativité par la présence d’un tableau noir dans le fond du préau, de jeux de construction et d’une table,sur laquelle on peut dessiner.

4 – Zone en Mouvement:
Pour un enfant, il est essentiel de pouvoir bouger ou se défouler ; c’est ce que permet la zone en mouvement.
Elle est assez grande pour permettre aux élèves de jouer à « 1.2.3 soleil » ou au « loup » et, elle est équipée de matériels tels qu’ un jeu de quilles, ou de roues en plastique…